Forces sur le Mur de Couronnement

Fuerza Sobre El Espaldon

L’équation suivante est utilisée lors de la conception du mur de couronnement d’une digue de Cubipod. Elle est obtenue à partir d’essais spécifiques de laboratoire menés à bien pour estimer la force horizontale maximale (Fh) et la force verticale (sous-pressions) correspondant à la houle qui a généré la force horizontale maximale(Fv(Fh)). Ces actions, bien que séparées dans le temps, se produisent en même temps (pour plus de sécurité). 

Fh = ρw * g * hf2 * 0.5 * ( -1.25 + 1.80 *
γf * Ru Rc
+ 0.82 * (
Rc - Ac hf
) + 0.16 * √ L01 / Ba ) 2
Fv (Fh) = ρw * g * hf * Be * 0.5 * ( -0.6 + 0.40 *
γf * Ru Rc
+ 0.27 * (
Rc - Ac hf
) + 0.16 * √ L01 / Ba - 1.03 *
wc hf
) 2
2.48Hs > Ru = Ru0.1% = {
1.12 Hs ξm          ξm <=1.5 1.34 Hs ξm0.55   ξm >1.5
con ξm = tan α / √ Hs / L01

Rc est le revanche de la crête de la structure, Ac le franc-bord de la berme supérieure de la carapace, γf est le facteur de rugosité (0,46 pour les Cubipod monocouche et 0,44 pour les Cubipod bicouche), Ba est la largeur de la berme supérieure, Hs  la hauteur significative de la houle au pied de la digue, tanα est la pente du talus, wc la cote de la fondation du mur de couronnement, Be est la largeur de la base du mur de couronnement, hf la hauteur du mur de couronnement, ρw la densité de l’eau de mer (en kg/m3 pour N/m et dimensions en mètres), g l’accélération de la gravité et L01 = (gT012/2π)·tanh (2πhs/L01)

Les de validité des variables utilisées dans les équations précédentes son:

  • 0.30 < Yf(Ru/Rc) < 0.96,

  • 0.066 < (Rc-Ac)/hf < 0.589,

  • 0.0127 < wc / hf < 0.266

  • 3.13 < (L01/Ba)0.5 < 6.59

Concernant des carapaces pour lesquelles sont utilisés des cubes bicouche traditionnels, la carapace du Cubipod réduit significativement les forces exercées sur le mur de couronnement, diminuant ainsi le poids de ce dernier pour résister au glissement (problème le plus courant).

Rc est le revanche de la crête de la structure, Ac le franc-bord de la berme supérieure de la carapace, γf est le facteur de rugosité (0,46 pour les Cubipod monocouche et 0,44 pour les Cubipod bicouche), Ba est la largeur de la berme supérieure, Hs  la hauteur significative de la houle au pied de la digue, tanα est la pente du talus, wc la cote de la fondation du mur de couronnement, Be est la largeur de la base du mur de couronnement, hf la hauteur du mur de couronnement, ρw la densité de l’eau de mer (en kg/m3 pour N/m et dimensions en mètres), g l’accélération de la gravité et L01 = (gT012/2π)·tanh (2πhs/L01)

Les rangs de validité des variables utilisées dans les équations précédentes sont :